Novembre

Home / Melodie / Novembre

NOVEMBRE

 

D’un naturel à optimiser, me trouvant dans des détresses respiratoires la grisaille de ce mois de Novembre à Nice avec ces camaïeux de gris avec ses pluies fines me firent du bien, de ce fait, lors d’une sortie dans l’arrière pays Niçois, les feuilles de cet Automne pluvieux m’offrirent leur éclatantes couleurs et me firent le plus grand bien.

 

Le doux ronronnement de Bilitis, chatte de gouttière qui était venue ce faire adopter il y avait quelques années de cela à Monaco m’apportait une rassurante présence, ainsi dans mon poème je lui octroyais un compagnon imaginaire.

 

Finalement ce vague à l’âme me convenait, et je passais de mon chevalet à ma page d’écriture afin de ne pas me laisser sombrer. Et j’ai eu envie de magnifier les Chrysanthèmes relégués comme des fleurs symbolisant la tristesse, en attendant la personne aimée afin d’espérer de vivre un rêve enchanteur.

 

NOVEMBRE

Paroles et musique de LEPRI Ginette

 

Novembre, tes pluies fines, ressemblent à des pleurs

Novembre, tes teintes grises, déteignent sur mon cœur

Monotone, que j’aime tes langueurs

Frissonne, quand la fleur d’automne se pose avec

 

Refrain

 

Feuilles d’automne, sur lesquelles je m’abandonne

Un chat une chatte qui ronronnent

Je suis ivre de bonheur

 

Novembre, au creux de ma chambre

Ce que tu me ressembles, fébrile palpite mon cœur

Automne, aux feuilles rouge et jaune

Qui crépitent et rayonne, brasier imaginaire d’un rêve enchanteur

 

Refrain

 

Soirée d’automne, je suis bien j’en frissonne

A mes cotés tu rayonnes, mon regard exulte de bonheur

Un Chrysanthème, pour te dire je t’aime

Inverser les anathème, lucide de tant d’erreurs

 

Passage

 

Blanche, le feuille sur laquelle j’écris,

 

Rousse, les feuilles que je décris

Ocre, aux posthumes dorures

Automne, que j’adore tes parures

 

(Sous toutes réserves d’éventuelles modifications)

Réactualisé 15 Aout 2O13.

 

Copyright Ginette LEPRI

SNAC Paris n° 14-043O, Mars 2OI4

Related Posts